Quel mets accompagner d’un vin rosé ? Découvrons toutes les combinaisons adaptées au vin rosé, combinaisons de vin rosé avec du poisson, avec de la viande, accordant du vin rosé avec des entrées. Également l’accord du vin rosé avec les fromages et les légumes et l’accord du vin rosé pour l’apéritif. Découvrez également les accords mets vins rosés pour une concordance régionale et quoi associer avec un vin rosé pétillant.

Comment associer mets et vins rosés ?

L’association la plus classique et la plus infaillible est avec le poisson, cependant le vin rosé se prête à de nombreuses autres associations sensationnelles.

Comment associez-vous le vin rosé ? Considéré par beaucoup comme un vin d’apéritif, le vin rosé est en fait un vin de tout le repas. Tannique mais sans l’astringence typique des vins rouges, frais mais sans la forte acidité typique des vins blancs, c’est un vin qui peut se marier avec presque tous les plats, incroyablement polyvalent. Voyons les règles pour combiner le vin rosé avec la nourriture.

Les 5 règles des accords mets et vins rosés

  • Associez des vins rosés plus structurés à des aliments plus riches

Un vin rosé corsé peut être idéal pour accompagner des plats plus structurés, peut-être même du fromage d’âge moyen et du fromage à pâte filée, tranché, gras poissons et viandes blanches, même grillés ou rôtis, et entrées riches en assaisonnement mais sans succulence excessive.

  • Associez des vins rosés moins structurés à des mets plus délicats

A l’inverse, un vin rosé plus longiligne et vertical se prêtera davantage à l’association avec des apéritifs délicats de mer et de terre, mollusques et crustacés et frais fromages, sensationnel pour les vins rosés aussi à l’apéritif. Excellentes combinaisons également avec des risottos végétariens délicats ou des plats de pâtes avec des sauces délicates.

  • Accords mets et vins rosé pour l’harmonie

Une stratégie utile consiste à combiner les vins rosés avec des aliments par concordance ou harmonie. Par exemple, un vin rosé élancé avec des fleurs intenses et des fruits rouges pourrait bien accompagner un risotto aux framboises et aux crevettes rouges.

  • Accords vin rosé et mets en contraste

Une autre solution d’association vin rosé et mets peut être faite par contraste. Par exemple, un vin rosé plus structuré et enveloppant aux notes d’agrumes incisives pourrait contrebalancer avec élégance la sapidité et l’umami d’un Sushi assaisonné au Soja. Essayez également l’association des vins rosés avec des plats épicés de la cuisine indienne ou thaïlandaise.

  • Accords vin rosé et mets locaux

Une autre approche qui s’avère toujours très efficace est l’association du vin rosé avec les mets par concordance régionale et territoriale. Allez-y donc aussi pour accompagner le vin rosé avec la viande : les brochettes et les viandes blanches grillées sont excellentes lorsqu’elles sont accompagnées d’un vin rosé vibrant.

Petite introduction à la typicité des vins rosés

Les vins rosés sont un type de vin très polyvalent et de grande perspective, même s’ils sont souvent sous-estimés et considérés comme des vins de la série B par rapport aux rouges et aux blancs. En réalité, les vins rosés sont très frais, légers et parfumés et grâce à ces caractéristiques, ils peuvent être associés à de nombreux plats, des pâtes aux desserts.

Par rapport aux vins blancs, les rosés sont moins acides et plus doux, tandis que par rapport aux rouges, ils sont moins structurés et savoureux et avec une teneur en alcool beaucoup plus faible. Grâce à ces caractéristiques, les vins rosés sont excellents à combiner avec des entrées assaisonnées de sauce tomate ou d’autres condiments acides, car grâce à leur douceur et leur douceur, ils ne diluent pas l’acidité. Excellent aussi pour accompagner la pizza, pour une alternative sophistiquée à la bière classique.

  • Plus structuré qu’un vin blanc et avec moins de tanins, le vin rosé convient également pour accompagner les poissons, notamment les poissons grillés ou les soupes de poissons.
  • Côté viandes, les vins rosés se marient bien avec les viandes blanches ou les gibiers relevés d’une sauce aux champignons et à la truffe.
  • Par ailleurs, les vins rosés s’accordent également à merveille avec les fromages et les produits laitiers frais et les charcuteries, aussi bien grasses que maigres.
  • Enfin, un bon vin rosé est également idéal à l’apéritif, grâce au fait qu’il peut être servi froid.

Caractérisation des vins rosés

Les vins rosés sont des caractéristiques communes des vins blancs d’une part et des vins rouges d’autre part, ce qui les rend extrêmement polyvalents dans les combinaisons. La différence entre un vin rouge et un rosé se situe avant tout dans les tanins, quasi absents dans le rosé. Les tanins proviennent de la macération des peaux, rafles et pépins d’une part, d’autre part ils sont transférés au vin à partir du bois des barriques utilisées pour l’élevage., notamment dans le cas de petits contenants de premier passage (tanins gaulois). Les temps de contact très courts des moûts destinés aux vins rosés avec ces éléments (de l’ordre de quelques heures) rendent impossible un transfert significatif de ces substances dans le moût. De plus, du fait de leur légère structure, les cas de vins rosés soumis à un important vieillissement sous-bois sont rares. Deuxièmement, les raisins noirs utilisés pour la production des vins rosés sont récoltés légèrement à l’avance, afin de préserver intacte la fraîcheur de l’acidité des moûts.

Cela ne veut pas dire que les vins rosés ne peuvent pas exprimer leur propre personnalité et tout le caractère des raisins et du terroir. En effet, ces dernières années, les vins rosés ont été considérés comme insensés, insipides et presque un passe-temps pour les œnologues, à des vins soumis à la recherche, produits sous une surveillance continue et constamment analysés à la recherche d’améliorations possibles.

L’accord des vins rosés

Si les tanins sont fantastiques pour briser la richesse et la succulence des viandes, ils sont en revanche désastreux lorsqu’ils sont combinés à la délicatesse et au léger gras, par exemple dans certains plats structurés à base de poisson. Dans ces situations, ils donneraient lieu à des sensations amères, presque métalliques. Par conséquent, si vous voulez éviter que les tanins interfèrent dans l’accord de certains plats, trop structurés pour accompagner un vin blanc, le bon choix est un vin rosé.

Un vin rosé fruité et sec est capable de s’accorder avec presque tous les plats, à l’exception des gâteaux de dessert. Si l’on pense à ces aliments qu’il est quasiment impossible de combiner en raison de leur goût amer ou de leur profil aromatique, comme les artichauts, les asperges et le chou, bien le rosé a la capacité d’adoucir l’amertume de ces légumes. La fraîcheur des vins rosés permet alors de compenser le gras de certains aliments, les vins rosés sont donc l’accord idéal pour les plats à base d’anchois mais aussi pour les huîtres. Ou avec des asperges, souvent servies en accompagnement d’œufs et d’huile d’olive, une combinaison de l’amertume et de l’aromaticité des légumes avec le gras de l’œuf et de l’huile.

Les vins rosés sont d’excellents apéritifs, ils sont dignes d’accompagner les saucisses, sont idéaux lorsqu’ils sont accompagnés de fromages jeunes et en général pour tous les plats d’été, même avec des légumes. Les pâtes aux sauces de poisson à la tomate, qui allient la délicatesse du poisson à la structure de la sauce s’accordent parfaitement avec un rosé. Les vins rosés s’accordent également à merveille avec les carpaccios de viande et de poisson, comme le thon et le saumon.

Les vins rosés s’accordent parfaitement avec presque tous les plats de barbecues d’été, comme les légumes grillés, les viandes blanches sur le grill, comme le poulet BBQ, mais aussi les poissons grillés, typiques des pays méditerranéens. Même un cheeseburger, qui allie la succulence de la viande au gras du fromage cru, peut trouver dans un vin mousseux rosé l’alternative à l’association traditionnelle avec la bière.

La France en tête des vins rosés

La France représente le premier producteur de rosé au monde, 31 % de la production mondiale, devant l’Espagne, les États-Unis et l’Italie, et c’est aussi le plus gros consommateur, 34 % de la production mondiale !

La Provence, en particulier, représente la première région productrice de France, en tout cas la France aime les vins rosés qui sont produits dans différentes régions :

  • Vallée de la Loire : Touraine, Anjou, Coteaux d’Ancenis, Coteaux du Loire, Chinon, Bourgeuil, Sancerre, Menetou-Salon, Reuilly, Coteaux du Vendômois ; Saint-Pourçain, Côtes d’Auvergne ; Rosé de Loire ; Cabernet de Saumur, Rosé d’Anjou, Cabernet d’Anjou ;
  • Champagne : Rosé de Riceys (appellation 100% rosé) ;
  • Bourgogne : Marsannay ;
  • Beaujolais : Beaujolais et Beaujolais Supérieur ;
  • Vallée du Rhône : Côtes du Rhône, Grignan-les-Adhémar (Tricastin), Lirac, Luberon, Ventoux, Vacqueyras, Gigondas, Tavel (appellation 100% rosé) ; Côtes du Vivarais,
  • Provence : Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence, Les Baux-de-Provence, Coteaux varois, Bandol, Bellet, Palette, Coteaux de Pierrevert ;
  • Corse : Ajaccio, Patrimonio, Vin de Corse du Cap Corse, Vin de Corse, Calvi, Vin de Corse Porto-Vecchio, Vin de Corse Figari, Vin de Corse Sartène ;
  • Languedoc-Roussillon : Collioure, Faugère, Saint-Chinian, Minervois, Côtes du Roussillon, Costières de Nîmes, Coteaux du Languedoc, Corbières ;
  • Bordeaux / Sud-Ouest : Bordeaux rosé, Bordeaux Clairet, Fronton, Saint-Mont, Buzet, Rosé du Béarn ;
  • Jura : Arbois, Arbois-Pupillin, Côtes du Jura.