Quoi de mieux qu’un bon verre de vin rouge pour se détendre après une longue journée ? Mais il n’y a pas que la détente. Plusieurs études scientifiques indiquent que le vin rouge peut aussi être bon pour la santé. Attention, les effets sont bienfaisants seulement si on boit avec modération. La modération, toujours la modération. Tout comme la nourriture, il y a les boissons qui aident beaucoup à la santé et à la qualité de vie des gens. Mais il faut faire très attention à ce que ces bienfaits ne deviennent pas des méchants et ne finissent pas par endommager le corps. L’une de ces boissons est le vin rouge. Plusieurs études internationales et nationales ont souligné que la boisson contient des polyphénols, des composants que l’on trouve principalement dans les écorces et les pépins de raisin. Parmi ces polyphénols, figure le resvératrol, une substance capable de protéger le cœur contre les maladies.

Le vin et le jus de raisin

Pour prouver ces avantages, un cardiologue a fait une recherche sur des lapins. Les animaux étaient divisés en trois groupes : le premier ne recevait que de la nourriture, le second, de la nourriture grasse et du vin rouge et le dernier, du vin rouge. Au bout de trois mois, les lapins qui ne recevaient que la nourriture, avaient une augmentation des plaques de graisse. Le deuxième a connu une grande réduction de la graisse, le troisième une réduction plus importante. Dans un deuxième temps, le test a été effectué sur des humains présentant un taux de cholestérol élevé : d’abord, ils ont pris 250 ml de vin et après deux semaines, ils ont été examinés. Ensuite, le groupe a pris du jus de raisin : le vin et le jus de raisin ont tous deux amélioré la capacité de dilatation de l’artère, essentielle à la circulation sanguine.

Avantages du vin rouge

La boisson consommée avec modération et avec une orientation médicale, prévient les problèmes du système urinaire, digestif et cérébral. Les composants présents dans le vin rouge font baisser le taux de sucre dans le sang et la pression artérielle. Le vin contribue également, par exemple, à la prévention de la maladie d’Alzheimer et des accidents vasculaires cérébraux. La consommation modérée de cette boisson peut aider principalement au niveau des artères coronaires.

1. Augmente l’espérance de vie

La peau du raisin noir contient du resvératrol. Selon des chercheurs, ce composant peut vous protéger du vieillissement. Comment ? Il stimulerait la production d’une protéine qui repousserait plusieurs maladies dues à la vieillesse. Pendant pas moins de 29 ans, des chercheurs du journal de gérontologie ont surveillé des consommateurs d’alcool finlandais. Le résultat ? Les buveurs de vin rouge ont un taux de mortalité 34 % moins élevé que les buveurs de bière et d’alcool blanc.

2. Améliore la mémoire

Ce même resvératrol pourrait aussi améliorer la mémoire à court terme. Des chercheurs ont découvert que les participants à qui ils ont donné du resvératrol avaient une meilleure rétention d’information que ceux qui n’en ont pas eu. Leur hippocampe était aussi plus actif. L’hippocampe, c’est la région du cerveau chargée du développement de la mémoire, des connaissances et des émotions.

3. Réduit le risque de maladies cardiovasculaires

Une recherche indique que les procyanidines seraient bénéfiques à la santé cardiovasculaire. Et il s’avère que le tanin du vin rouge est bourré de procyanidines. On en trouve aussi beaucoup de procyanidines dans les vins du Sud-Ouest : une région de France où les gens vivent plus longtemps que la moyenne. Enfin, une autre recherche d’Harvard indique que les gens qui boivent avec modération sont moins susceptibles d’avoir un arrêt cardiaque.

4. Contribue à la santé des yeux

Des chercheurs islandais ont comparé des participants qui ne boivent pas d’alcool du tout à d’autres qui en boivent avec modération. Le résultat a de quoi surprendre. Les buveurs d’alcool avec modération sont 32 % moins susceptibles d’avoir des cataractes que les non-buveurs.

5. Réduit le risque de cancer

Revoici la fameuse petite protéine resvératrol. Des chercheurs de l’université de Virginie ont découvert qu’elle peut tuer les cellules cancéreuses. Le resvératrol affame les cellules cancéreuses en bloquant le développement d’une protéine dont elles se nourrissent.

Contre-indication

Les personnes souffrant de problèmes cardiaques, comme une insuffisance cardiaque, ne devraient pas du tout consommer cette boisson. Il doit être très clair que ce n’est pas n’importe qui peut prendre le vin rouge ou toute autre boisson contenant de l’alcool. Il est essentiel de demander un avis médical avant de boire. Si la personne a des problèmes d’estomac, des problèmes cardiaques, entre autres, elle doit rester loin de la boisson. Ils doivent éviter de boire, en particulier ceux qui souffrent de maladies liées à l’alcool, de cirrhose, de taux de triglycérides élevés, d’ulcères et de troubles psychologiques.