Un itinéraire le long des routes des vins français est une idée de vacances alternative, surtout si vous êtes passionné de vin et de gastronomie. La France est divisée en 17 régions viticoles , dont certaines englobent les villes les plus célèbres du pays, comme Lyon, Bordeaux, Marseille. Dans cet article, nous avons choisi de parler spécifiquement de 5 routes des vins du sud-est de la France , qui peuvent être visitées individuellement, ou (si vous avez beaucoup de temps disponible) combinées les unes avec les autres. Les plus belles villes, les lieux d’intérêt historico-naturaliste, les monuments, mais surtout les vins et les nombreuses activités qui y sont liées que vous rencontrerez en parcourant l’un de ces circuits œnologiques français.

Pocket Nius: à savoir en bref

  1. En France, il existe de nombreuses routes du vin qui peuvent être parcourues en associant la dégustation à la connaissance la plus approfondie de la gastronomie et de la culture locales . Nous vous présentons 5 routes des vins pour voyager dans le sud-est de la France, les vins à déguster et les endroits à ne pas manquer et une estimation budgétaire pour un type de voyage itinérant de ce type d’environ 7 jours.
  2. Le tourisme s’est de plus en plus transformé en vivre une expérience et donc aussi l’œnotourisme, c’est-à-dire le tourisme lié au vin, s’articule. Il ne suffit plus de visiter une cave et d’y acheter du vin. L’accueil dans les vignes, l’exclusivité avec la dégustation de millésimes particuliers, le déjeuner, la connaissance des propriétaires et du territoire d’origine du vin sont devenus des attractions touristiques capables de faire du  vin une expérience complexe et culturelle, plutôt qu’une ressource de alimentation .
  3. L’œnotourisme en France est un secteur bien développé dans lequel, parmi les régions viticoles, il y a partage de propositions, collaboration et partenariats avec les institutions culturelles locales. Selon les données de l’Agence française de développement touristique, environ 10 millions de touristes ont pris des vacances viticoles en France en 2016. Parmi les régions viticoles préférées, on trouve Bordeaux, puis la vallée de la Loire, la vallée du Rhône comme la Provence, et la région Languedoc-Roussillon se développe.
  4. La “plus ancienne” route des vins de France est celle d’Alsace , qui remonte à 1950 tandis que la région qui compte le plus de routes des vins est la Côte du Rhône, dont nous parlerons plus loin, avec 13 itinéraires possibles entre vignobles et villages.
  5. Une curiosité: certaines routes des vins de France sont en fait des routes reliées aux liqueurs typiques , par exemple la “Route du Cognac” dans la région française du Poitou-Charentes, de Rochefort à Cognac.

Parlons du budget de l’oenotourisme en France

La France, on le sait, n’est pas vraiment bon marché et un voyage œnologique et gastronomique le long de ses routes des vins dans le sud-est de la France peut être particulièrement coûteux, surtout si vous décidez de visiter les caves, de suivre des cours, de participer à des événements. Comme nous le verrons dans les itinéraires proposés, les activités liées au vin et non, comme les visites à caractère artistique et culturel, sont nombreuses et affectent inévitablement le coût du voyage. Pour avoir une idée générale, nous pouvons garder à l’esprit que pour une seule dégustation en cave, vous pouvez dépenser entre 90 et 150 euros , tandis qu’un cours de trois jours à l’Ecole des Vins de Bourgogne peut coûter environ 800 euros par personne .

Les billets d’entrée aux expositions et monuments ont des prix variables, allant de 10 à 20 euros, par exemple le prix du billet d’entrée au Palais des Papes à Avignon est de 12 euros. Evidemment vous devrez aussi prendre en compte le coût des nuitées (presque toujours hors petit déjeuner) qui varie selon la région, mais qui peut être estimé à environ 50 euros par personne et par nuit et voyage, surtout si vous décidez de vous déplacer en voiture, certainement la solution la plus confortable.

À tout cela, il faut ajouter des dîners, des déjeuners et, pendant que vous y êtes, vous ne voulez certainement pas rentrer les mains vides! Une bouteille de Beaujolais Noveaux rouge peut coûter entre 4 et 15 euros la bouteille. Alors que les vins rouges de l’Ermitage de la Vallée du Rhône aussi 90/100 euros la bouteille.

Une estimation de base hypothétique pour un voyage œnologique respectable le long des routes des vins de France d’une durée d’environ 7 jours n’est  pas moins de 1 000/1 200 euros par personne .

Compte tenu du petit budget et de la grande variété de l’offre, un voyage de ce type est donc un voyage qu’il faut planifier en clarifiant les idées sur les activités que vous souhaitez faire et les zones à visiter. Une bonne solution qui vous aide à mener à bien ce projet est d’utiliser l’ application Gimme5 : elle fonctionne comme une tirelire numérique qui vous permet d’économiser de petites et grandes sommes.
Le voyage œnologique en Provence pour mai prochain? Définissez-le comme objectif d’épargne et Gimme5 vous donnera la possibilité de ranger vos économies un peu à la fois et de les faire croître pour l’atteindre plus tôt.

Routes du vin dans le sud-est de la France

En général, la dénomination des vins, la subdivision française en catégories supérieures et supérieures, villages et crus (vignobles), est un peu complexe. Nous essaierons de vous donner les principales indications pour vous guider dans la chasse aux vins sur les 5 itinéraires proposés, mais nous sommes sûrs que pour faire face à un voyage similaire, vous serez certainement scrutateurs attentifs du label aussi!

L’expérience de la consommation de vin est vécue comme une opportunité d’enrichissement culturel et social.

1. Route des vins de Bourgogne

Située dans le centre-est de la France, la Bourgogne est peut-être la région viticole la plus connue de tout le pays , connue dans le monde entier pour la qualité et la variété des vins produits. Un voyage qui se respecte sur les routes des vins français ne peut donc être séparé de sa visite. Qu’il suffise de dire qu’en 2015, l’UNESCO a inclus certaines portions du vignoble de Bourgogne parmi les sites du patrimoine mondial .

Les vins de Bourgogne, en effet, font partie des vins français les plus connus et les plus appréciés au niveau international et considérés comme tels non seulement pour les caractéristiques spécifiques des raisins utilisés. Le terroir , les caractéristiques et les différences des différents vignobles (pour le climat, le sol et les pratiques culturales), sont une condition essentielle pour l’élaboration des vins de Bourgogne. Le terroir et le climat favorable de cette région permettent la production des meilleurs raisins du monde pour le Chardonnay (blanc) et le Pinot Noir (rouge) , mais aussi le Gamay (cépage rouge du Beaujolais), l’Aligoté (cépage blanc du Mâconnais).

Le Chardonnay et le Pinot Noir de Bourgogne représentent le modèle qualitatif de ces vins dans le monde. Ce sont des vins qui ont besoin d’un microclimat le plus constant possible, en particulier le Pinot Noir qui semble très difficile à cultiver, et qui ont besoin de temps pour mûrir et devenir meilleurs (et certainement plus chers). Pour cette raison, il y a aussi des années où le climat défavorable ne permet pas aux raisins d’atteindre leur pleine maturité et les vins qui sont produits sont moins complexes que d’habitude.

Il faut savoir que les vins français, compte tenu de leur lien fort avec le terroir d’origine, sont identifiés par le vignoble: en Bourgogne, ils sont classés en Gran Cru (cru signifie vignoble) et sont les vignobles les plus importants et les moins nombreux (environ 33) et en Première Cru , en deuxième place dans la hiérarchie.

Il existe quatre routes des vins en Bourgogne:

  • La route des Grands Crus , également appelée les Champs-Elysées de Bourgogne qui part de la capitale de la Bourgogne: Dijon. C’est le point de départ idéal pour une excursion au cœur du vignoble bourguignon.
  • La route des Vignobles de l’Yonne , au nord-ouest de la Bourgogne, qui vous permettra de visiter la ville d’Auxerre avec sa belle Tour de l’Horloge.
  • La route des Coteaux de Pouilly-Sancerre située aux confins de la Bourgogne et qui traverse la ville de Nevers, sur les bords de Loire, célèbre pour son église Saint Etienne.
  • La route des vins Macônnais-Beaujolais qui traverse l’extrême sud de la Bourgogne.

Une note particulière mérite le domaine de Chablis avec le vin blanc de Chardonnay le plus célèbre au monde . Si vous décidez d’emprunter la route des vins de l’Yonne, vous ferez le tour de Chablis et d’Auxerre et dégusterez des vins de chardonnay fermentés en cuves en acier, caractérisés par des arômes différents de l’habituel, moins vanillés et grillés, mais plus frais et avec d’agréables notes de arômes minéraux.

Marcher le long des routes des vins de Bourgogne vous permettra de découvrir, en plus des vins fins, ce territoire fascinant, satisfaisant vos papilles et émerveillant votre regard. En effet, en Bourgogne, nature, art, histoire et vin se rencontrent dans un tout parfait. Outre le spectacle des vignobles, la ville de Dijon vaut vraiment le détour , avec sa belle église médiévale Notre-Dame; Cluny , avec ce qui était autrefois l’une des plus importantes abbayes de toute la France; Mâcon d’où nous partons visiter le vignoble du Macônnais et lieu de naissance du poète Lamartine; Vézelay , d’où, au Moyen Âge, les pèlerins ont commencé leur voyage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Et puis encore: Tournus, Chalon-Sur-Saône, Beaune, Charite-sur-Loire.

Pour découvrir et apprécier les vins de Bourgogne, en plus des nombreuses caves qui proposent des dégustations et des visites dans les vignobles, l’une des possibilités est l’ Ecole des Vins de Bourgogne qui se situe à Beaune , une véritable école qui permet à tous – professionnels, amateurs ou novices – pour partir en voyage à la découverte des vins de Bourgogne, avec des programmes d’un ou plusieurs jours.

Visiter la Bourgogne est extrêmement polyvalent: facilement accessible en voiture depuis l’Italie, vous pouvez décider de continuer à utiliser la voiture pour parcourir les routes des vins, ou de la découvrir en bateau grâce au canal de Bourgogne ou à vélo. En fait, il y a plus de 600 km de pistes cyclables présentes.

Le meilleur moment pour partir en Bourgogne est certainement celui qui va de mi-avril à mi-octobre , lorsque les températures sont plus douces et la nature offre son meilleur spectacle. Malheureusement, les pluies sont assez fréquentes, alors partez préparé.

2. Route des vins du Beaujolais

Nous continuons vers le sud le long de la route des vins du Beaujolais, qui va de la ville de Mâcon dans la partie la plus méridionale de la Bourgogne à Lyon. Nous sommes dans la partie haute de la vallée du Rhône , un royaume de vignobles, de châteaux et de villages médiévaux.

Les routes des vins du Beaujolais sont dix comme les 10 principaux crus. Du sud au nord: Brouilly, Côte de Brouilly, Régnié, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Moulin-à-Vent, Chénas, Juliénas, Saint-Amour.

Les vignobles du Beaujolais (10 grands crus) sont très différents des vignobles des autres régions de France et de ceux de Bourgogne dont ils font partie. La majorité de la production de ce domaine provient de raisins Gamay dont elle est certainement la patrie d’origine. En petites quantités, le Gamay est également cultivé en Bourgogne (Côte Chalonnaise et dans le Mâconnais) et à Loria.

La renommée des vins du Beaujolais est liée notamment au nouveau vin Beaujolais Noveau (également Beaujolais Primeur), produit à partir de raisins Gamay début novembre de chaque année.

Ce vin est mis en bouteille peu après la récolte, produit avec la technique de macération carbonique et apte à une consommation rapide. Il est principalement produit dans le Bas Beaujoilais et comme les beaujolas supérieurs il a généralement une couleur rouge cerise brillante et est très fruité (baies, fraises) et floral.
Au nord, dans la partie haute de la vallée du Rhône (de Vienne à Valence), le Haut Beaujolais abrite également quelques vignobles de Syrah et un vin rouge intense et décisif est produit. Alors que pour les blancs, les vignes sont mineures et le viognier, la marsanne, la roussanne dominent. Le Beaujolais blanc est une spécialité rare , alors essayez-le si vous en avez l’occasion.

Dans le cas où un vin est produit exclusivement dans l’un des dix crus du Beaujolais – vignobles – le nom du cru est indiqué sur l’étiquette par exemple Beaujolais Brouilly ou Côte de Brouilly ou Chiroubles. Parfois, vous ne trouverez que le nom du cru sans l’appellation Beaujolais. De plus,  les villages beaujolais (communes) entourent les crus prolongeant la route des vins et leur proposant également des vins locaux. Cependant, les vins sont souvent génériques avec une personnalité et une reconnaissabilité faibles.

Un bon moyen de parcourir les 140 km autour des crus du Beaujolais est de partir de Lyon et de remonter, avec une halte dans cette belle ville (la troisième de France) située sur le fleuve et dont le centre historique a été déclaré patrimoine mondial L’humanité par l’Unesco.

En quittant Lyon, vous pouvez commencer à entrer dans la région Rhône-Alpes en suivant le cours de la Saône. Vous trouverez une infinité de petits villages et châteaux médiévaux qui accueillent les visiteurs pour des visites du palais et des dégustations de vins. A une courte distance de Lyon se trouve Beaujeu, un petit centre médiéval et capitale historique du Beaujolais entouré de vignobles. Une visite s’impose pour découvrir l’histoire de toute la région et visiter un lieu emblématique comme l’église Saint-Nicolas.

Parmi les châteaux que vous rencontrerez en cours de route et où vous pourrez vous arrêter pour une visite et une dégustation il y a: le Château de Montmelas à Montmelas, le Château de La Chaize à Odenas, le Château De Pizay à Saint-Jean D’Ardières l’un des les plus grandes propriétés de toute la région où, en plus de déguster les excellents vins produits, vous pourrez vous détendre au Spa avec des soins à base de pépins de raisin et d’huiles essentielles.

Absolument recommandé, de plus, un tour à travers les 39 villages Des Pierres Dorées (de pierres dorées) ainsi appelés pour la couleur particulière des pierres avec lesquelles ils sont construits qui au soleil semblent vraiment dorés.

Il n’y a pas vraiment de meilleur moment pour visiter les crus du Beaujolais, mais si vous ne voulez pas manquer l’occasion de déguster le Beaujolais nouveau, la date à marquer à votre agenda est celle du troisième jeudi de novembre, jour où le Beaujolais nouveau est accueilli avec de grandes fêtes et, bien entendu, des dégustations.

3. Route des vins dans la vallée du Rhône

Les vignobles de la vallée du Rhône s’étendent le long des deux rives du Rhône sur plus de 200 km entre les villes de Vienne et Avignon et sont le deuxième vignoble le plus important de France , particulièrement apprécié pour les vins rouges. La zone est divisée en deux zones: la plus septentrionale qui va des confins de Lyon à la ville de Valence et la plus méridionale qui se termine idéalement dans la belle ville d’Avignon et borde le Parc Naturel Régional du Luberon, parsemée de petits villages médiévale, champs de lavande et caves ouvertes aux dégustations et aux expériences liées au vin comme une promenade dans les vignobles.

Les routes des vins de la Vallée du Rhône sont divisées en 13 itinéraires qui vous permettent de découvrir la variété des vins de cette région et ses nombreuses beautés naturelles, historiques et artistiques. Généralement, il se réfère à la grande zone sud de la vallée, entre Montélimar et Avignon située en bordure de la zone méditerranéenne. De là vient 90% de la production de vin caractérisée principalement par des raisins Syrah, Grenach, Bourboulenc, Mourvèdre, Carignan et Cinsault pour les rouges et quelques cépages blancs Viognier, Marsanne, Roussane, Clairette.

Une grande partie de la production provient de la Côte du Rhône (113 communes) avec des vins rouges et rosés simples et peu structurés , à consommer en peu de temps et des vins blancs. En particulier, les vins les plus réputés à déguster proviennent de la très ancienne région viticole DOC de l’Hermitage et de la Côte-Rôtie et sont à base de Syrah.

Alors que dans la région la plus méridionale, considérée comme pas toujours d’excellente qualité, il faut au moins évoquer la production de la région viticole de Châteauneuf-du-Pape DOC , c’est-à-dire le château papal de la ville d’Avignon, également récompensé du titre de meilleur vin du monde . De là viennent des vins toujours très chauds et alcoolisés (environ 14 degrés), élaborés avec un mélange de raisins fruités de Grenache et de Syrah épicée (plus de 50%).

En plus du vin, vous trouverez la lavande provençale sous toutes ses formes (du savon au parfum) et la truffe , autre point fort de la région. A ne pas manquer absolument, la visite d’Avignon, capitale des Côtes du Rhône et connue comme la cité des papes dont elle fut la résidence pendant des siècles. Perdez-vous dans les rues du centre historique d’Avignon où chaque pierre raconte une histoire, jusqu’au Palazzo dei Papi , un édifice monolithique de style gothique qui domine le cœur de la ville. Ce n’est pas un hasard si la région viticole entourant la ville d’Avignon s’appelle Châteauneuf-du-Pape et dans la ville il existe de nombreuses réalités qui proposent des dégustations et des activités liées à la découverte des vins de la côte du Rhône, comme la Maison des Vins .

Récemment, à Avignon, a été ouverte l’ école des vins d’Inter Rhône , véritable école qui organise des cours de dégustation et de découverte des vins de la vallée du Rhône, car la dégustation est un art qui s’apprend.

A Avignon, une halte pour un déjeuner rapide autour d’un bon verre de vin est absolument recommandée au Cinéma Utopia , un cinéma à l’ ancienne avec des boiseries et un petit bar / restaurant attenant. Vous le trouverez le long des hauts murs du Palazzo dei Papi.

En quittant Avignon, vous pouvez entrer dans les petits villages qui parsèment le Luberon: l’Isle-sur-la-Sorgue, Gordes, Roussillon, Bonnieux, Lacoste. Ici aussi, les attraits naturels et artistiques ne manquent pas, comme le sentier des ocres du Roussillon, et en chemin, vous trouverez de nombreux vignobles où vous pourrez vous arrêter pour découvrir et déguster les vins de la région. Visitez les marchés typiquement provençaux et ne manquez pas l’occasion d’acheter des fromages et des olives pour accompagner une bonne bouteille de vin local.

En général, c’est toujours le bon moment pour parcourir les routes des vins de la vallée du Rhône . L’été est le moment du plus grand afflux de touristes, lorsque l’offre d’activités liées au vin atteint son apogée. Mais le printemps, la période de la mise en bouteille, et l’automne, le temps des vendanges et des fêtes, ne sont pas non plus à exclure.

4. Route des vins en Provence

La route des vins de Provence s’étend des portes de Nice à la Camargue, pays du vin des sables, entre lavande, vin et tapenade. La Provence cache des vignobles à chaque coin et une infinité d’activités et d’attractions . En bordure de la région viticole de la vallée du Rhône, il est absolument recommandé d’allier la découverte de ces deux itinéraires viticoles et de leurs beautés artistiques et naturelles, aussi parce qu’il sera pratiquement impossible de faire autrement compte tenu de la proximité.

Bien que les vins de Provence ne soient pas les vins français les plus réputés , cette région de France cultive un cépage très riche et le microclimat méditerranéen se prête à différentes productions de vins rouges, blancs et rosés avec des raisins provenant de trois vignes ou plus à la fois.

La Provence est également dans le classement mondial de la production des meilleurs vins rosés : le vin rosé représente près de 80% de la production de vin de cette région et contrairement à ce que l’on pourrait penser il ne s’agit pas seulement d’un vin léger, à l’apéritif. C’est un vin de table, en particulier accompagné de poissons et de soupes provençales qui ont une saveur très forte. Les vins rosés de Provence les plus connus et certainement les plus fins sont les vins DOC Bandol (entre Marseille et Toulon). Les vins rosés ne sont pas produits avec un mélange de raisins rouges et blancs, mais avec des raisins rouges qui sont laissés à macérer pendant une courte période, extrayant ainsi un peu de couleur.

Parmi les vins rouges de Provence, les vins de Châteauneuf-du-Pape (Avignon) et de Bandol sont toujours reconnus, tous deux produits à partir de cépages de Grenache, parfois aussi avec un assemblage de cépages Syrah, Cinsaut et Mourvèdre.

Le vignoble de Provence compte 8 DOC principaux , “Côtes de Provence” est le plus réputé (sur les départements du Var, des Bouches-du-Rhône et sur une enclave située dans les Alpes Maritimes) avec les Coteaux d’Aix-en-Provence, Bandol , Bellet, Cassis, etc …

Un vin incontournable est le vin de sable de Camargue , toujours un vin rosé issu d’un cépage qui pousse sur les dunes marines. Un vin à la saveur légèrement acide et minérale, très rafraîchissant et agréable pendant les chaleurs estivales.

La Provence est la région la plus connue de toute la France grâce surtout au magnifique spectacle offert par la lavande en fleurs qui de juin à août teint les vallées et les collines de pourpre. Dans ce domaine, la découverte des routes de la lavande est étroitement liée à la découverte des routes des vins , dans une expérience unique qui peut impliquer les cinq sens.

Voyager à travers la partie la plus méridionale de la Provence, le long de la Côte d’Azur, vous permettra de visiter certaines des villes les plus célèbres et chics de France: Nice , Cannes , Saint-Tropez , Toulon , jusqu’à la belle ville de Marseille. À l’intérieur des terres, en revanche, le parc naturel régional du Verdon est absolument recommandé, avec ses gorges à couper le souffle également appelées le Grand Canyon de l’Europe et le magnifique et évocateur Lac de Sainte-Croix. Lieu idéal pour les amateurs de sports comme le rafting, le trekking, le VTT, le Verdon se parcourt aussi facilement en voiture le long de deux anneaux (un plus grand et un plus petit) qui vous permettront de découvrir tous les petits villages perchés sur la montagne, comme la belle et suggestive Moustiers-Sainte-Marie.

En quittant le Verdon, partez au cœur de la Provence à la découverte de villes et villages comme Valensole ou Manosque , qui abrite l’implantation de la célèbre marque de cosmétiques L’Occitane en Provence qui se visite; Brignoles, Bonnieux, Aix-en-Provence, Salon-de-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Arles où se trouve le pont Langlois du célèbre tableau de Van Gogh. Une visite aux Baux-de-Provence est recommandée aux Carrières de Lumières , spectaculaire installation artistique / musicale multimédia créée à l’intérieur d’une ancienne mine.

Les domaines qui proposent en Provence des itinéraires et des activités liées à la découverte des vins de la région sont innombrables, chacun avec ses propres thèmes et particularités, ainsi que des distilleries, des boutiques et des miels de lavande. Si vous envisagez de planifier votre circuit à travers les routes des vins de Provence, un bon point de départ pourrait être le site de la Route des Vins de Provence qui rassemble toutes les informations sur les vignobles de la région, les événements et vous permet d’organiser votre propre itinéraire personnalisé en fonction des zones que vous souhaitez visiter.

En général, même dans ce cas, c’est toujours le bon moment pour parcourir les routes des vins de Provence , mais si vous voulez profiter pleinement du spectacle de la lavande en fleurs, vous devez voyager de juin à août. Dans ce cas, une halte à l’abbaye de Sénanque, lieu emblématique de la Provence fleurie, est vraiment obligatoire.

5. Route des vins du Languedoc-Roussillon

Aussi appelés vins de la Méditerranée ou vins du sud de la France, les vignobles du Languedoc-Roussillon sont les plus vastes du monde avec environ 300 000 hectares cultivés allant de Nîmes aux Pyrénées , à la frontière avec l’Espagne. Le volume élevé de bouteilles produites chaque année (un tiers du volume des vins produits dans toute la France) a fait que ces vins ont reçu leur propre appellation régionale: Languedoc.

La région Languedoc-Roussillon possède une grande diversité de terroirs, avec des climats différents et des sols d’origines géologiques différentes, et c’est aussi la région viticole qui possède les plus vieilles vignes (125 avant JC) . Il est en fait constitué de deux zones territoriales distinctes: le Languedoc, situé à l’est sur des terres majoritairement plates, et le Roussillon, situé plus au sud près des Pyrénées, s’étendant de la Camargue aux frontières de l’Espagne. Donc mer en été, ski en hiver.

Aujourd’hui, la région est connue pour les vins de table français qui représentent environ 80% de la production, dont principalement des vins rouges, et pour le Vin Doux Naturels , produit avec des raisins Moscato, parmi lesquels le plus célèbre est le vin rouge Banyuls , principalement produit avec des raisins de Grenache Noir près de la pointe orientale des Pyrénées.

La note sucrée caractéristique de ces vins est due non seulement aux raisins Muscat , mais aussi à la méthode de préparation par fortification – c’est-à-dire l’ajout d’alcool – pendant la fermentation, ce qui augmente en même temps la teneur en alcool. Les vins doux naturels DOC produits en Languedoc-Roussillon avec des raisins Muscat sont le Muscat de Frontignan, le Muscat de Lunel, le Muscat de Mireval, le Muscat de Rivesaltes et le Muscat de Saint-Jean-de-Minervois. Ceux produits avec du Grenache Noir sont le Banyuls, le Banyuls Grand Cru, le Maury et le Rivesaltes.

Le Banyuls , le vin rouge le plus célèbre et le plus typique de Muscat, est produit dans les versions sucrées et sèches et vieilli en fût pendant une période allant jusqu’à 30 mois (Banyuls Grand Cru). C’est un vin aux arômes complexes rappelant les raisins secs, les fruits secs, la vanille et le café.

Si vous passez par cette région, un autre vin que vous devriez essayer est le Crémant de Limoux, un vin mousseux de méthode classique à base de raisins Chardonnay, Chenin Blanc et Mauzac.

Dans cette région, les attraits historiques et artistiques ne manquent pas et les belles villes comme Nîmes, Montpellier , la capitale régionale et Narbonne . A voir est la suggestive cité médiévale fortifiée de Carcassonne , perchée sur une colline et dont l’entrée par le pont-levis est capable de transporter l’esprit en arrière des siècles.

Une autre attraction importante de la région est le Pont du Gard. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Pont du Gard est le tronçon le plus évocateur de l’aqueduc qui reliait jadis les villes de Nîmes et d’Uzès . La promenade sous ses arcades est vraiment époustouflante.

Même en Languedoc-Roussillon, les activités liées à la découverte des vins de la région ne manquent pas et les amateurs de vins bio seront plus que satisfaits. Cette région est en effet le leader en France de la production de vins issus de l’agriculture biologique. De plus, le Club Oenotouristiques , qui regroupe certains des vignobles et vignobles les plus prestigieux de la région, propose les itinéraires les plus diversifiés et personnalisables.

Le meilleur moment pour partir à la découverte des routes des vins en Languedoc-Roussillon est définitivement le printemps , période où se multiplient les manifestations et activités liées au vin: dégustations, visites de vignobles, visites de caves, etc …