Un troquet nommé désir

Le premier salon des vins organisé par un blogueur
septembre 20, 2017
Le vin trompe la mort
septembre 20, 2017

Bon, le troquet, il ne s’appelle pas vraiment  »désir ». En fait, c’est  »Le Lapin Blanc », rue de Ménilmontant, à Paris. Un bar (bientôt) à manger, un beau bistrot avec du très bon son et du très bon glou. Ça vient d’ouvrir, il y a encore des effluves de peinture qui traînassent ; ça se met en place, mais l’équipe et les vins sont déjà au taquet. Pour ces derniers, normal, c’est rien que des  »tronches de vin ». Suivez le lapin blanc…

Dans le vin, c’est comme dans Matrix, il ne faut pas se tromper de pilule, choisir celle qui t’ouvre les yeux, t’en met plein la vue, plutôt que celle qui te mine la tête…

Au Lapin Blanc, la carte des vins est resserrée, mais elle emballe : rien que des vins de vignerons, sans effets spéciaux superflus, ni aucune vilaine 3D pour t’assommer. Des jus bien fichus, sérieusement conçus, mais qui n’oublient surtout pas d’être festifs, buvables, accessibles.

A la carte, en ce moment, les jolis sauvignons de chez Noëlla Morantin, des merlots sauvages par Mathias Marquet, du gamay roots par Lilian Bauchet, du vin censuré par Olivier Techer, ou encore le Tarlant  »Zéro » pour les bulles.

Et ce n’est qu’un (beau) début : bientôt Sarnin-Berrux, L’Escarpolette ou Henri Milan rejoindront la troupe… Autant de références solides, qui placent immédiatement le Lapin Blanc au niveau d’un très bon caviste (avec juste un peu moins de références !). D’ailleurs, Le Lapin Blanc, c’est 100% validé  »tronches de vin ».

 »Un verre de bon vin à 2,50 euros sur table, t’as déjà vu ça à Paris, toi ? »

Dernier point, qui n’est pas un détail, les prix ne tabassent pas, les coefficients sont légers, c’est un parti pris. On peut y boire un verre de – bon – vin à partir de 2,50 euros. Ou toute une bouteille de – bon – vin, sur table, à partir de 15 euros. Juste ça n’existe pas ailleurs, à Paris, ou si peu.

L’établissement fait son inauguration ce samedi 24 novembre dès 20 heures. C’est public, il y aura ces jolis vins, des huîtres de Noirmoutier et de la bonne zique : allez-y, ça va trinquer comme des lapins.

 

Le Lapin Blanc

84, rue de Ménilmontant

75020 Paris

09 81 43 09 19

Ouvert du mardi au vendredi de 18h à 2h du matin, le samedi de 13h à 2h du matin et le dimanche de 13h à 22h

 

Antonin Iommi-Amunategui

©Vindicateur, 11/2012