Quels vins aurait bu Georges Brassens ?

Des vins pas très catholiques
septembre 19, 2017
Les meilleurs cavistes selon les blogueurs
septembre 19, 2017

Les Copains d’abord, La Mauvaise Réputation, Le Vin, Le Petit Cheval, Les Sabots d’Hélène, Le Pornographe, Le Roi des Cons… Autant de chansons de Brassens. On les passe au Carbone 14 imaginaire du vin, et on se dit que pour les accompagner, il aurait pu boire ça et ça et puis encore ça, Georges. What else ?

Les Sabots d’Hélène

 

Dans les sabots de la pauvre Hélène

Dans ses sabots crottés

Moi j’ai trouvé les pieds d’une reine

Et je les ai gardés

 

Avec ça, facile, Georges aurait cinglé quelques bouteilles du domaine éponyme, hommage : Les Sabots d’Hélène.

 

 

Les Copains d’abord

 

Son capitaine et ses mat’lots

N’étaient pas des enfants d’salauds

Mais des amis franco de port

Des copains d’abord

 

Là, il y a matière à causer, à se taper sur l’épaule, franchement, avant de tomber d’accord : La Rectorie, direct, c’est Copain comme Cochon !

 

 

Le Vin

 

Qu’ell’s donnent du vin

J’irai traire enfin

Les vaches

 

Le vin. Plus large, tu meugles. C’est vache… Alors, va pour un Sancerre de chez Vacheron !

 

 

La Mauvaise Réputation

 

Mais les brav’s gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Non les brav’s gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

 

Fastoche, on retourne aux Sabots d’Hélène, pour la chanson à boire du même nom : La Mauvaise Réputation (Carignan oblige).

 

 

Le Petit Cheval

 

Le petit cheval dans le mauvais temps

Qu’il avait donc du courage

C’était un petit cheval blanc

Tous derrière et lui devant

 

Un petit cheval, blanc… Là, Georges casse la tirelire et s’offre un cru classe ?

 

 

Le Pornographe

 

Ma femme est, soit dit en passant

D’un naturel concupiscent

Qui l’incite à se coucher nue

Sous le premier venu

 

Une odeur de (sans) soufre… C’est du Gamay Sutra !

 

 

Le Roi (des cons)

 

Il y a peu de chances qu’on

Détrône le Roi des cons

 

Un vin écrasant, effarant, qui se prend trop pour ce qu’il est sûrement… Georges cherche encore quoi boire avec, mais on peut l’aider probablement.

 

 

Antonin Iommi-Amunategui

Photo : Philippe Lagautrière

©Vindicateur (et G. Brassens), 06/2011