Pour les fêtes, buvez comme à Charlie Hebdo

Plongée brutale dans l’ultra-blogosphère
septembre 20, 2017
Les Vindic d’or MMXII
septembre 20, 2017

Plutôt que de pécho un vilain champagne Alain Deloin à 8,95 euros chez Carrouf (le nom est fantaisiste, mais on trouve réellement du  »champagne » à ce prix-là), pour Noël, pour les fêtes, et si on buvait des vins labellisés Charlie Hebdo ?

Charb :  »Moi j’aime le vin »

Croisés dans les locaux de Charlie Hebdo (la photo ci-dessus, c’est le bureau de Charb, avec de drôles de photos de Luz en pleine dédicace), Tignous et Charb ont notamment livré quelques noms de vignerons qu’ils apprécient.

Ah oui, bien sûr, ce ne sont pas de grands connaisseurs, de pointilleux suçoteurs de tanins.

D’ailleurs, pour Charb,  »les gens qui vantent le vin, la terre, la vigne, c’est souvent des gros cons… Moi j’aime le vin, le produit, je trouve ça chouette. Mais toute la mythologie qu’il y a autour, toutes les histoires qu’on se raconte, le sang de la terre et tout ça, j’en ai rien à foutre. La tradition, les tastevins, les mecs déguisés en guignols avec des timbales autour du cou pour goûter le vin, c’est ridicule. »

On ne la leur fait pas, qu’il s’agisse de décorum ou de mode :

Selon Tignous,  »le bio si c’est dégueulasse ça ne change pas grand-chose. Mais si c’est bon ça change tout, puisque t’as pas toutes les merdes que tu trouves ailleurs. Le gars qui ne t’empoisonne pas, c’est plutôt un pote…. L’idéal c’est Ardinat, Descrambes, des gens comme ça, qui font propre et bon. Là, c’est le summum. »

En plus de dessiner des conneries foutrement drôles, ils ont donc plutôt bon goût en matière de vin, les garçons de  »Charlie ». Il suffit de voir les noms qu’ils lâchent au détour de la conversation :

 

  • Les Gaillac de Robert Plageoles
  • Les Morgon de M. Lapierre
  • Les Bordeaux de Gérard Descrambes
  • Les Champagne José Ardinat

 

Et la conso des Français, dans les 50 litres de vin par an et par habitant, ils en pensent quoi ?

 »On boit plus que la moyenne à Charlie. On boit pour les musulmans. Mais les sympas hein, pas les intégristes. »

 

Et La loi Evin ?

 »C’est sûrement pour qu’il reste des Bretons vivants sur la planète, pour qu’il reste des Marseillais en état de conduire, je pense que c’est pour ça… Moi j’aime bien les Bretons, s’il en reste des vivants, je suis content. »

 

On retrouvera un long papier hallucinant, avec Charb, Tignous, Luz, Willem, Berroyer et d’autres, dans le prochain numéro de Grand Seigneur, à paraître en janvier :  »Charlie, 50 ans qu’ils poussent le Choron trop loin ! »

 

Antonin Iommi-Amunategui

Photo : Le bureau de Charb

©Vindicateur, 12/2012