Médoc Hurlant versus Tronches de vin !

Le débat sur le vin naturel est dépassé
septembre 20, 2017
Pierre Guigui met les pollueurs du vin face à leurs contradictions
septembre 20, 2017

Rrrrrrien à voir avec une simple dégustation, c’est bien une  »battle » qui va se dérouler le vendredi 8 février prochain, au  »Lapin Blanc », à Paris (XXe). En lice, une dizaine de vins issus notamment du Médoc hurlant, à gueuler de plaisir, opposés à un solide casting de vins qu’ont d’la gueule, autant de canons irrésistibles… A côté, le Jugement de Paris c’est de la petite bière. Venez, buvez, votez !

Une  »battle », c’est quoi ?

Deux tranchées de vins, des bulletins de vote, une urne : venez, tastez, votez ! Ouverture du bureau de vote dès 19 heures, entrée libre et gratis, ivresse démocratique garantie. Dépouillement et verdict vers 22 heures.

Côté Tronches de vin, trois vignerons seront présents en chair et en os : Ivo Ferreira (L’Escarpolette) présentera une verticale inédite de ses  »Jeux de Mains » – à moins que ce ne soit son pur merlot  »Enchanteur » ; Olivier Techer (Château Gombaude-Guillot) fera notamment défiler Clos Plince et Cadet de Gombaude en petite tenue, des pomerols bio, élégants et accessibles, tandis que Mathias Marquet (Château Lestignac) alignera quelques quilles-surprise de derrière ses fagots bergeracois…

Côté Médoc Hurlant, on trempera ses lèvres dans le Château Cornélie, le Château Saint-Saturnin, ou encore le Château Mille Roses, autant de dignes représentants d’un Médoc dynamique – voire biodynamique – parmi d’autres vins bordelais, souvent méconnus, sélectionnés par Christophe Coupez. Quelque pirate espagnol étant même susceptible de se glisser dans le lot…

Il se murmure enfin que Marie Rocher, coéditrice de  »Tronches de vin – le guide des vins qu’ont d’la gueule », y distribuera les tout derniers bons de souscription pour se procurer un exemplaire du livre à tarif préférentiel…

 

Infos pratiques : la  »battle » se déroulera au Lapin Blanc (84, rue de Ménilmontant – Paris 20ème) le vendredi 8 février 2013, à partir de 19 heures. Entrée libre, dégustation gratis. Petite restauration (payante) possible sur place. Inscrivez-vous à l’événement Facebook.

 

Antonin Iommi-Amunategui

Illustration : Laurent M. (Oenos)

©Vindicateur, 01/2013