L’été, Vindicateur se met à nu

Le vin est un espéranto
septembre 18, 2017
Tout le Bio résumé en une page ?
septembre 18, 2017

Vindicateur édite un guide des vins qui peut se résumer en quelques chiffres : plus de 2000 domaines et environ 12000 vins de France sélectionnés à ce jour. Tous les vins étant notés, sur 20. En soi, il y a déjà de quoi rouler un peu des mécaniques et prétendre proposer l’une des plus importantes bases francophones liées au vin… Mais, en vérité, le projet Vindicateur est plus élaboré que cela, et ces chiffres ne le circonscrivent pas : ce n’est qu’une façade.

Dans les coulisses de Vindicateur

 

Le principe du guide Vindicateur est de confronter les critiques émises par diverses sources, qu’il s’agisse de professionnels ou d’amateurs. Ainsi, pour chaque vin et notation trouvés dans le guide Vindicateur, il existe en amont – en coulisses – plusieurs notes, issues de guides, de critiques, de dégustations ; celles-ci étant ensuite confrontées les unes aux autres dans notre base : pour qu’advienne une note finale, pondérée et synthétique.

 

Ce sont en somme près de 40 000 notes et critiques qui ont été à ce jour retenues, collectées, confrontées, pondérées, pour parvenir à ce guide des vins de France ; lequel s’il est loin d’être exhaustif, propose donc une sélection particulièrement fiable et importante des vins conçus en France, notamment pour les millésimes récents.

 

Passant en revue et classant ces milliers de cuvées, nous avons également mis au point des entrées alternatives ; des manières différentes d’accéder à ces vins : ainsi il est possible sur Vindicateur de choisir des vins ayant un prénom sur l’étiquette, ou encore parmi des centaines de cuvées aux noms décalés ou poétiques.

 

 

Pourquoi Vindicateur ?

 

Pourquoi ? Parce qu’une seule source est insuffisante – quelle qu’elle soit – pour évaluer un vin, nous avons tenté de concevoir un méta-guide, qui a la particularité de tenir compte d’avis de professionnels mais également d’amateurs (qui ne sont pas forcément plus tendres) et de pondérer ensuite toutes ces opinions : c’est-à-dire de les critiquer – car il ne suffit pas d’additionner les sources, les notes, il faut encore établir un barème, une hiérarchie fondée sur l’observation et la pertinence.

 

Méta-guide et convergence professionnels-amateurs : ce sont les deux axes de notre travail, dont le résultat est ce guide des vins en ligne, gratuit et dynamique. Avec, bien sûr, la possibilité pour les internautes de commenter directement les vins, offrant une épaisseur de lecture supplémentaire au guide Vindicateur… Des questions ? Nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

 

 

© Vindicateur, 08/2010