Etes-vous vinosaure, vinogrunge ou vinovice ?

Tentative d’attentat à la pudeur par le vin
septembre 19, 2017
Les Oscars 2011 du vin
septembre 19, 2017

On se croirait dans Jeune & Jolie : le premier psycho-test de Vindicateur ! Avec des triangles, des ronds et des carrés. Vous répondez, vous comptez vos géométries variables, et on vous dit toute la vérité sur votre surmoi et votre ça d’œnophile… Et si vous trébuchez sur deux-trois clichés, c’est normal ! Alors, plutôt vinosaure, vinogrunge ou vinovice ?

Vous êtes devant le rayon vin d’un supermarché…

 

■ – Saint-Emilion, Médoc, Lalande-de-Pomerol à la rigueur…

  • – Je prends la première bouteille de rouge à 6-7 € dont le nom ou l’étiquette m’accroche le regard.

▲ – Je ne fous jamais les pieds dans un supermarché pour acheter du vin… Collabo, va !

 

 

Vous passez devant un  »Nicolas »…

 

  • – Tiens, intéressant, ils font 10% de promo sur le Champagne!

■ – J’y suis déjà allé(e) hier ou avant-hier, le vendeur est nul, mais ils ont des vins sérieux.

▲ – Je préfère encore l’hyper, j’aurais les mêmes vins… mais deux fois moins cher.

 

 

Un petit caviste indé vient d’ouvrir en bas de la rue…

 

■ – J’espère que ce n’est pas encore un de ces ahuris avec de la paille dans les cheveux qui va vouloir me fourguer ses vins de table à 17.50 €…

  • – Sympa ! Ah mais, euh, dites, c’est pas un peu cher 9 € pour un Côtes du Rhône ?

▲ – Ouais, bien, mais je vais quand même lui faire le coup du Chenin pour vérifier que c’est pas un branque.

 

 

Votre conjoint vous offre un week-end  »évasion & dégustation » dans un Château…

 

▲ – Je divorce.

  • – Belle attention ! Mais je ne sais pas si je serai très à l’aise…

■ – J’espère que ce n’est pas le même château que l’année dernière (quoique les 2005 étaient vraiment exceptionnels !)

 

 

Vous retrouvez un fond de bouteille, entamée l’avant-veille, posée sur le carrelage de la cuisine…

 

  • – Hop, à l’évier le vinaigre !

■ – Allez, ça fera bien l’ordinaire pour ce midi.

▲ – Miam, il doit être fondant comme un loukoum…

 

 

Vous vous retrouvez devant un vigneron et ses vins…

 

▲ – Oh Ringo, t’as fait une combo carbo sur ton carignan là ?

■ – Alors, qu’est-ce que vous avez de beau dans le Languedoc ?

  • – Bonjour, je goûterais bien quelque chose…

 

 

Les accords mets-vin…

 

  • – Google est mon ami !

▲ – Je m’en tamponne…

■ – Essentiel ! Se tromper c’est comme avoir le goût vestimentaire de Kadhafi.

 

 

Les vins naturels…

 

■ – Je ne sais pas ce que c’est…

  • – Vous voulez dire bio?

▲ – C’est le pied. Et puis il y a la démarche derrière, il y a du sens. Merde, les gars, du sens.

 

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous êtes un(e) vinosaure, les pieds bien calés dans la tradition ou les habitudes, piétinant les sentiers battus, avec quelques certitudes absolues en guise d’œillères. Le vin, vous le connaissez bien (en tout cas, vous en êtes convaincu !).

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous êtes un(e) vinogrunge, rebelle un rien poseur. Vous aimez les vins couillus, avec de l’émotion. Et même que parfois ce sont leurs défauts qui les rendent émouvants… Va comprendre, bonhomme !

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous êtes un(e) vinovice. Rien de mal à ça, vous êtes vierge et réceptif comme la cire ! Si vous êtes Français(e), vous avez forcément quelques idées reçues, mais il est peut-être encore temps de les perdre.

 

 

Déconné par Antonin Iommi-Amunategui

Crédit image : Grunge Forum

©Vindicateur, 02/2011