Etes-vous un Vindiana Jones ?

Les Vindic d’or MMXI
septembre 20, 2017
L’œnologie moderne est-elle le diable ?
septembre 20, 2017

Le chapeau à peine de traviole, la fine cicatrice au menton, la jacket élégamment grêlée, le fouet assoupi à la ceinture… Indie, quoi ! Et version vin, ça donnerait quelque chose ? Testez votre potentiel d’Indiana Jones du vin !

Une bouteille sans étiquette ni aucune mention ?

 

■ – Je passe mon tour : il y a trop de bons vins pour risquer d’en boire des mauvais.

▲ – J’inspecte le flacon, le liquide… puis, éventuellement, je goûte.

  • – Je goûte sans hésiter !

 

 

Le pied de votre verre se brise net dans votre main, mais le liquide n’a pas bougé…

 

  • – Je balance tout et j’attrape un autre verre bien rempli !

■ – Je jette les débris à la poubelle, après avoir versé le vin à l’évier.

▲ – Je continue de déguster, en prenant garde de ne pas me couper.

 

 

Un bar à vin un peu crade…

 

▲ – J’entre, du moment qu’on y sert du vin je suis à l’aise.

■ – Je continue ma route, il y a sûrement mieux deux rues plus loin.

  • – Parfait ! Envoyez les canons sur le zinc !

 

 

Au restaurant, la bouteille de vin que vous apporte le serveur lui échappe des mains à quelques pas de vous…

 

■ – Vous la regardez tomber en haussant les sourcils…

▲ – Vous la rattrapez d’un geste sûr.

  • – Vous essayez de la rattraper, mais vous ne parvenez qu’à la repousser brutalement et à la faire éclater au pied d’une table voisine (ses occupants, éclaboussés, vous jetant immédiatement un regard noir).

 

 

Ce verre de vin à moitié vide, est-ce bien le vôtre ?

 

  • – Maintenant oui !

▲ – Possible. J’y mets mon nez, je cherche…

■ – Dans le doute je m’abstiens, et je vais me servir un autre verre.

 

 

Pour une bouteille que vous voulez vraiment, vous êtes prêt(e) à…

 

■ – A tout ou presque. J’irai même jusqu’à la voler si je suis sûr(e) de ne pas être pris(e).

  • – Euh, à aller au caviste au coin de la rue ?

▲ – A me donner tout le mal nécessaire, mais en restant réglo.

 

 

Un vin sud-coréen, une bière palestinienne, un vin d’Ibiza

 

▲ – Des expériences.

■ – Méfiance…

  • – Du fun !

 

 

Faut-il ôter son chapeau pour boire du vin ?

 

  • – Je n’ai pas de chapeau.

▲ – Jamais.

■ – Toujours.

 

 

Une bouteille extrêmement rare et précieuse vous arrive entre les mains…

 

▲ – Sa place est dans un musée !*

  • – Vous la servez autour d’une joyeuse tablée à la première occasion.

■ – Vous la mettez de côté pour un grand événement.

 

 

Du vin de serpent

 

  • – Trop bien !

■ – Amusant.

▲ – Jamais… Je hais les serpents.

 

 

Le Graal du vin pour vous, ce serait…

 

▲ – Un vin très rare qui ne paye pas forcément de mine.

■ – Un immense liquoreux, ou un magnum d’un très grand vin parfaitement conservé.

  • – La plus grosse bouteille du monde…

 

 

*Trichez pas, vous ne diriez jamais cela !

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous êtes un(e) Vindiana Jones ! Curieux, audacieux, explorateur, sociable, intelligent, agile, généreux, sage et sexy… L’être parfait un peu ? D’ailleurs, vous avez sûrement triché.

 

Vous avez une majorité de

 

Vous n’êtes pas un(e) Vindie, plutôt un taureau qui foncez dans tout ce qui se goûte ! Joyeux, téméraire, limite furieux… Vous faites un peu peur à vos amis, parfois, non ?

 

Vous avez une majorité de

 

Pas de fouet ni de chemise déchirée aux épaules. Vous êtes plus Belloq que Docteur Jones… Belloq ? C’est le  »méchant », l’archéologue français, rival d’Indie. Calculateur, poseur, intéressé, modérément courageux… Oui, bon, recommencez !

 

 

Slashé par Antonin Iommi-Amunategui

©Vindicateur, 01/2012