Etes-vous un bobo du vin ?

Du sang neuf dans le vin
septembre 20, 2017
Le Syndrome du Vin de Merde
septembre 20, 2017

Les bobos sont partout, peut-être même dans le miroir… Ils ont pas mal voire beaucoup d’argent, et des idées de rebelle soft. Révolutionnaires sans la sueur, anticonformistes dans les clous, ils consomment beaucoup (en dépit de leur tendance à vouloir sauver l’ogre-monde) mais consomment  »juste ». Pour le vin, c’est pareil : le bobo ne boit pas n’importe quoi, que des vins  »sincères », faits par des artisans, dans un esprit post-consumériste, durablement aware… Et alors, vous en êtes ?

Un vin à moins de 5€…

 

▲ – J’en ai goûté des pas mal.

  • – Un vin vite fait… et rarement bien fait.

■ – Il en faut pour toutes les bourses, non ?

 

 

Un vin ça se goûte mieux…

 

  • – Dans un bistrot ou chez un caviste sympa.

▲ – A table !

■ – Autour du tonneau, à la cave, chez le vigneron.

 

 

Une étiquette rigolote…

 

▲ – M’est égal a priori.

■ – Mouais, c’est souvent un cache-misère.

  • – C’est rigolo et c’est déjà ça !

 

 

Un vin de table, c’est bon pour…

 

  • – Pour boire ! On s’en fout si c’est pas une AOC, ça ne garantit plus grand-chose…

■ – Pour l’évier ? Non, je plaisante, pas forcément. Mais ce n’est vraiment pas un atout.

▲ – Pour boire. Mais c’est flou, on ne sait pas ce qu’on va trouver derrière le goulot.

 

 

Les salons, les dégustations…

 

■ – L’occasion de croiser des vignerons, voire quelques grands vins.

  • – OK mais décontracté, merci !

▲ – Il y en a beaucoup, pour tous les goûts…

 

 

Les grands crus…

 

▲ – Normalement, il s’agit d’indications objectives, géographiques et techniques…

■ – Grand cru ? Un gage de qualité, certes relatif.

  • – Je me méfie des  »grands » crus, alors qu’un beau petit cru…

 

 

Hmm, ce vin picote et ce n’est pas du champagne…

 

■ – Mal fichu, à l’évier !

▲ – Un peu de gaz, c’est pas bien grave, ça passe…

  • – J’aime bien, ça apporte de la fraicheur.

 

 

Une bonne bouteille !

 

  • – Un jus joyeux, digeste, qui descend tout seul.

▲ – Un vin bien adapté à une occasion.

■ – Un vin élégant, qu’on est heureux de retrouver ou de découvrir.

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous êtes un bobo du vin ! Vous appartenez à cette espèce d’anti-élite qui préfère des vins un peu chers et parfois bizarres, mais, selon vous, sincères. Justes. Surtout parce qu’il y a des vignerons derrière, des vrais… Inutile de vous suicider, ce n’est pas grave. Il paraît même qu’il y en a de très bien.

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous n’êtes pas un bobo du vin, plutôt un aristo. Vous avez une certaine idée de ce qui est bon ; une idée fondée sur vos connaissances, vos dégustations, vos choix… et vous vous y tenez. C’est réglo. Mais vous avez du mal à ne pas regarder de haut les petits rigolos d’en face…

 

 

Vous avez une majorité de

 

Vous aimez le vin, point, et vous vous gardez bien de toute forme de mouvance, de clanisme. Ce qui compte, c’est le vin : vigneron déjanté ou baron en costume, bio ou pas, rustique ou technologique, il faut que ce soit bon. Le reste c’est du blabla et du business.

 

 

A lire sur le même thème : « Contribution à une approche plus fine des Bobos Buveurs de  »Vins Enracinés » » de J. Berthomeau… qui, semble-t-il, a déjà tout écrit ! (un peu comme Olif qui a déjà tout goûté).

 

 

Raboté par Antonin Iommi-Amunategui

Crédit image : Nous sommes tous des bobos de merde !

©Vindicateur, 11/2011