Dogmavino

Quel verre pour prendre son pied ?
septembre 19, 2017
 »J’achète trop de vin »
septembre 19, 2017
Le Dogme (du réalisateur provocateur Lars von Trier, récemment décanillé de Cannes) à la sauce au vin, ça donnerait quoi ? Un petit catalogue de commandements en acier trempé, à suivre par les amateurs, strictement, sous peine d’être exclu du mouvement… Suivrez-vous le Dogme ?
1 – Tu goûteras tous les vins sans a priori autre qu’inconscient (et inutile de goûter à l’aveugle : tu sais depuis longtemps que, grande ou petite, l’étiquette ne garantit rien, elle ne t’influence donc plus)2 – Tu considéreras vin de table et d’appellation d’origine du même œil, et trancheras d’un coup de coude (levé)

3 – Tu ne sous-estimeras aucune région, fût-elle le trou du cru du monde (du genre Jura ou Bordelais)

4 – Tu ne surestimeras aucun cru, fût-il grand, classé et premier, espèce de Mouton !

5 – Tu ne paieras jamais plus de 51 € une bouteille, sauf exceptions (l’anniversaire d’Oenos par exemple)

6 – Tu n’achèteras jamais d’étiquettes (sauf si elles sont vraiment poilantes)

7 – Tu ne feras pas de blog, parce que tout le monde s’en fout de ton avis (sauf si tu es jolie, blonde et que tu as une grosse poutine)

8 – Tu ne produiras pas de commentaires de dégustation interminables en te triturant le téton (sauf si tu t’appelles Christian Bétourné)

9 – Tu goûteras un millier de vins différents avant de te dire que tu sais à peu près distinguer ce qui est bon de ce qui ne l’est pas (d’ici là, tu prétendras savoir)

10 – Tu ne cèderas à aucune mode, sinon celle du bon (qui, de toute façon, ne se fait pas n’importe comment, ne crains rien)

11 – Tu ne suivras aucune autorité, aucune directive, sinon celles que t’impose ton palais (que fais-tu encore ici ? casse-toi, pauvre consommateur !)

Pour mémoire, le  »Dogme 95 » des réalisateurs danois Lars von Trier et Thomas Vinterberg.

 

Déconné (?) par Antonin Iommi-Amunategui
©Vindicateur, 06/2011