De nos jours les formations en œnologie sont idéales pour la compréhension de la finesse des accords mets et vins. Il initie aux principales phases de la dégustation. Et on assiste alors à une popularité des cours dédiés aux vins. Mais quels sont les autres facteurs du succès de ce type d’apprentissage ?

Pour les inconditionnels

Ceux qui aiment les vins et veulent qu’ils fassent partie de leur vie professionnelle peuvent commencer par suivre une étude. L’amour du vin est partagé par des personnes de professions, sexes, goûts et comportements différents. Cependant, il y a toujours ceux qui aiment encore plus le sujet, et le cours d’œnologie est parfait pour eux. L’apprentissage peut être considéré comme un grand pas en avant dans la professionnalisation, puisque les connaissances acquises façonnent de véritables experts en la matière.
Pour les intéresser, il est nécessaire de comprendre en profondeur ce qu’est l’œnologie, comment devenir un professionnel dans le domaine et ce qu’ils peuvent réaliser, afin qu’il n’y ait plus de doute.
Avant de développer les mérites d’un œnologue, il faut clarifier les différences entre ces termes : œnologue, œnophile et sommelier. .

Œnologue : c’est le professionnel qui comprend absolument tout sur le processus de production du vin, de la plantation des raisins dans le sol à la mise en bouteille de la boisson, en plus d’appréhender d’autres breuvages, comme les jus, les vins mousseux et le cognac.

Oenophile: le terme est utilisé pour les individus qui aiment le vin, mais qui n’ont pas nécessairement une formation de métier dans le domaine. Néanmoins, ceux qui vendent des vins ou qui embrassent le sujet peuvent aussi être qualifiés d’œnophiles.

Sommelier : Les sommeliers sont les professionnels spécialisés dans les boissons alcoolisées dans les restaurants. Connaissant bien la carte des vins et autres boissons, ils sont les personnes idéales pour indiquer quel vin s’harmonise le mieux avec chaque plat du restaurant.

Pour une bonne compréhension de la production

La différence entre le Cabernet, le Merlot, le Malbec et le Carmenère se trouve facilement décelable par un œnophile. Il peut aisément discuter de la teneur en alcool, le niveau de tanins ou les senteurs que la boisson dégage.

C’est une très belle explication, mais ce n’est pas seulement là que l’on retrouve les différences entre les vins. Il y a tout un mécanisme qui commence lorsque les cépages sont plantés dans le sol, jusqu’à ce qu’ils arrivent à votre table.

Par conséquent, le cours d’œnologie est recommandé pour les personnes qui veulent comprendre tout le secret du processus de production d’un vin, non seulement sur sa saveur et son arôme, mais sur des informations approfondies.

L’œnologue connaît les différents types de sols, leur concentration et leurs caractéristiques. Ces données ont à leur tour un impact significatif sur le développement et la croissance des raisins. La façon dont les fruits sont plantés peut de même varier apportant la particularité à chaque cépage. Obtenir le meilleur raisin possible nécessite des méthodologies bien établies.
La récolte doit également se réaliser de la bonne manière, à la fois pour ne pas nuire au fruit et afin que la vigne continue à fournir des raisins sains et délicieux dans le temps.

Après le mécanisme de production, les raisins doivent passer par la fermentation, c’est-à-dire la transformation du sucre contenu en éthanol — donc en alcool. Mais l’intérêt d’un cours d’œnologie ne s’arrête pas là. En effet après ces étapes, le breuvage doit être embouteillée, et vieillie pendant un temps prédéterminé, jusqu’à ce que le vin puisse être commercialisé.

Afin que les professionnels aient non seulement des données sur la boisson elle-même, mais sur l’ensemble du processus qui a précédé la production des vins, rien ne vaut la formation accordée par des experts. Les personnes qui souhaitent s’aventurer dans ce domaine apprennent l’agronomie, les mathématiques, les statistiques, la botanique, la physique, la chimie et même le marketing, puisqu’elles travaillent directement avec la vente des vins. Bref, on peut dire qu’un œnologue est polyvalent, car il connaît en profondeur toutes les étapes nécessaires pour obtenir les divers types de vins.

Comment suivre un cours d’œnologie ?

Il y a différents niveaux d’études, qui peuvent être soit techniques, soit de baccalauréat.

Le cours technique, appelé Viniculture et Œnologie dure environ de deux ans. Les diplômés de cette formation peuvent devenir responsables d’une cave.

Ceux qui recherchent une formation supérieure devraient opter pour le baccalauréat en œnologie.

Certains pays sont des pôles forts, notamment l’Argentine, les États-Unis, l’Australie, la France et l’Italie, ce qui peut également se traduire par de grandes opportunités professionnelles grâce aux échanges.

Pour ceux qui sont encore un peu indécis sur le sujet, il est également possible de suivre des cours plus simples, même sur Internet ou en atelier œnologique. Ils apprendront à faire connaissance avec le jus de raisin fermenté. Ils comprendront le développement de la vue l’odorat et le gout. Les apprenants pourront aussi expérimenter les astuces pour de bons accords mets et vins. Après cette introduction, il sera plus facile de prendre une décision sur la continuité de la profession.

Cela vaut-il la peine de suivre un cours d’œnologie ?

Pour les passionnés, tout ce qu’un amateur de vin doit savoir sur la carafe n’est pas uniquement une question de curiosité, mais un sujet très technique.

Ainsi, quiconque est un grand œnophile et veut devenir œnologue devrait investir dans un cours d’œnologie, car il apprendra toute la théorie et la pratique de ce qu’il apprécie tant.

Conficius a dit que vous devez choisir un emploi qui vous plaît afin de ne pas avoir à travailler un seul jour de votre vie. Le marché du vin est très large pour celui qui a entrepris des études.
Ceux qui suivent un de ces cours peuvent aussi préparer des cognacs, des jus, des vinaigres et des bières. Cela leur permettra d’être propriétaires d’une cave polyvalente, avec tous les produits que les œnophiles recherchent.

Pourquoi les ateliers ont-ils du succès ?

La raison de la progression des cours d’œnologie est multiple. Aujourd’hui, le vin est un élément clé pour la réussite d’un dîner d’affaires ou de gala. De plus en plus de personnes s’intéressent donc à l’histoire, et à l’élaboration des bouteilles. C’est aussi un moment propice pour se familiariser avec la dégustation des grands crus. Un atelier d’œnologie se présente comme un moyen de s’évader, de faire des rencontres et de partager ses expériences. En outre, les organisateurs donnent l’occasion de réaliser des accords mets et vins, de mémoriser des astuces pour conserver et servir le vin. En effet ces démarches ne sont pas naturelles, il découle d’un apprentissage et des expériences.

Ainsi donc vous allez être la star des soirées où l’on discute du vin. Dans la société française, le vin se trouve assez souvent au centre de diverses conversations. Et grâce aux connaissances acquises, vous pouvez animer les propos.

Les cours d’œnologie sont aussi des opportunités pour siroter des vins atypiques et luxueux. Les sessions renforcent les capacités d’analyse sensorielle. Les enseignements en ligne permettent aux œnophiles qui n’ont pas le créneau d’aller dans une salle physique d’apprendre un peu plus sur les vins sans pour autant manquer à ses vacations. Bien sûr, il faut du temps pour être un expert, mais ces quelques moments donnent aux initiés le plaisir de découvrir la dégustation et l’histoire des vins.

Il existe donc de nombreuses adresses dédiées à un cours et dégustation de vins, de champagne et spiritueux. Forts de leurs nombreuses années d’expérience, certains cavistes, bars, restaurants et hôtels proposent des échanges concernant le jus de raisin fermenté et la gastronomie.Tout ce qu’on a besoin de retenir, c’est d’aller sur le Web ou de demander l’avis de ses connaissances pour en trouver un.