Les vins italiens ont eu une mauvaise réputation dans le passé en raison de leur grande quantité de litres produits chaque année. Ils ont été considérés comme des boissons de faible valeur. Mais aujourd’hui, cette façon de penser a disparu. Le savoir-faire de l’Italie a déjà conquis les spécialistes et les amateurs.

Les cépages italiens

Vingt et un cépages rouges composent les principaux cépages italiens pour le vin rouge. Quatre d’entre eux sont particulièrement importants, soit pour la qualité du vin qu’ils réalisent, soit pour leur diffusion dans tout le pays.
Le Sangiovese indigène est le cépage rouge le plus planté du vignoble italien. C’est l’élément vital de la production de vin rouge dans les régions italiennes centrales de Toscane et d’Ombrie ; il pousse également dans plusieurs autres régions. C’est le cépage principal du Chianti et du Vino Nobile di Montepulciano, et le seul cépage du Brunello di Montalcino. De nombreux vins très appréciés par la critique, comme les super-Toscans, proviennent aussi en grande partie du Sangiovese. Les Super-Toscans sont des vins chers avec des noms propriétaires. Les partenaires d’assemblage communs pour le Sangiovese comprennent le raisin Canaiolo, le Cabernet Sauvignon et le Merlot.

Nebbiolo produit des vins corsés, de caractère, très acides, avec des tanins marqués, mais généralement d’intensité de couleur moyenne. Les arômes et les saveurs de Nebbiolo varient en fonction de la localisation du vignoble, mais couvrent un large spectre, allant du fruité (fraise) à l’herbe (menthe, camphre et anis) en passant par la terre (champignons, truffes blanches et goudron) et les fleurs ; ces arômes peuvent être très vifs et purs. Les meilleurs vins à base de Nebbiolo prennent de nombreuses années à se développer et peuvent être sauvegardés pendant des décennies. Mais on peut aussi tout à fait le consommer jeune.

Avant ces 20 dernières années, Barbera était la variété rouge la plus plantée dans toute l’Italie. Il pousse encore dans diverses régions de la péninsule italienne, mais ses meilleurs vins proviennent du Piémont, le terroir de Barbera.

C’est un cépage rouge très spécifique, car il n’a presque pas de tanin. Il a une couleur profonde et une acidité élevée, ainsi que des arômes et des saveurs épicées et de fruits rouges qui sont vifs dans les vins jeunes. Il est particulièrement rafraîchissant. Le Barbera se trouve délicieux sans mélange. Mais il existe de nombreux vins qui l’incluent dans leur production.

Aglianico est une variété indigène de cépages noirs méconnue qui fait la fierté de la Campanie et de la Basilicate, dans le sud de l’Italie. Il est arrivé dans le sud de l’Italie, en provenance de la Grèce, il y a des millénaires. Aujourd’hui il pousse aussi loin au nord que le Latium.

Le prosecco

C’est un vin simple, vif, fruité et agréable, sans prétention. Le classique brise-glace convivial à exploiter pour faire des cocktails ou à boire avec un poisson frit. Il provient de différentes méthodes de production, différents cépages, et de différents terroirs.
Le Glera constitue le type de raisin utilisé pour sa fabrication. Il s’agit d’un cépage ancien d’origine obscure, mais connue depuis 1500. Il est semi-aromatique, c’est-à-dire embaumé et très reconnaissable, surtout pour ses notes florales, mais pas autant que le Gewurztraminer.

Prosecco DOCG (Denominazione d’origine controllata e garantita) est limité aux vins produits à Conegliano, Valdobbiadene et Colli Asolani, une belle région ponctuée de collines et de microclimats où l’on trouve les meilleurs crus.

Cette boisson offre des senteurs douces de poire, de pêche, de pomme, de fleurs blanches et des parfums classiques dans la pâtisserie.

Comme tout vin mousseux qui se respecte, le Prosecco doit être servi à une température de 8 degrés pour améliorer sa fraîcheur.

Les meilleurs vins italiens

Voici une liste des boissons indispensables de l’Italie :

Le Barolo est un vin rouge sec issu du cépage piémontais Nebiolo. On l’appelle souvent le roi des vins et on le compare aux vins français de Bourgogne.
Ses arômes aux multiples facettes se révèlent bien dans de grands verres, mais pour l’amateur de vin peu sophistiqué, cela peut sembler trop compliqué.

L’Amarone della Valpolicella est tout simplement un vin rouge sec de Vénétie, qui est fait à partir de raisins secs. Autrement dit, il s’agit d’un vin raisin sec. C’est un breuvage d’une saveur riche et un goût dense.
« Amarone » en italien signifie « amer », en effet, le vin contient de la moutarde, qui est compensée par une légère douceur en bouche.
Habituellement Amarone ne laisse pas indifférents les néophytes et les femmes.

Le Brunello di Montalcino est un vin rouge sec de Toscane, issu du principal cépage italien, le Sangiovese.
Vin de culture, puissant, parfumé, tannique, il est le symbole de la vinification toscane. On peut également le vieillir.

Le Barbaresco est un vin rouge sec du Piémont de Nebiolo. Barbaresco peut être appelé le propre frère de Barolo, mais avec un âge plus court. Le vignoble de Barbaresco est deux fois moins grand que celui de Barolo.

C’est un vin rouge sec de Toscane. Le premier exemple réussi et le plus frappant de vins de Super Toscane issus de cépages français, dans le cas de Sassikaya, le cépage principal est le Cabernet Sauvignon.

Les autres immanquables

Votre palais est toujours désireux de goûter à des vins de qualités en provenance de la Péninsule. Sachez qu’on peut aussi déguster du Taurasi. Il est un vin rouge sec de la région Campanie. Il est souvent appelé Barolo du sud, le cépage principal étant l’allanico, un grand héritage grec qui donne aux vins élégance, puissance et équilibre.
Le Franchacort est souvent nommé le champagne italien. Il est élaboré selon la méthode champenoise classique du nord de l’Italie, originaire de Lombardie.
Le Sagrantino di Montefalco se déguste comme un vin rouge sec DOGC d’Ombrie. Le cépage sagrantino, selon la légende, a été introduit par les disciples de saint François et le vin doux qui en est issu a été utilisé à des fins religieuses. C’est un vin puissant, tannique, qui peut se conserver de nombreuses années.
Nobile di Montepulciano est, quant à lui, un « vin noble » Sangiovese de Toscane intimement lié à la localité du même nom. C’est un vin magnifique qui est aussi bon que celui du Brunello, mais les vignobles occupent une petite surface, c’est donc rare.
Le moscato Passito di Panteleria se présente comme un célèbre vin blanc doux et liquoreux produit sur l’île de Panteleria près de la Sicile. Les raisins sont récoltés à la fin du mois d’août, puis séchés jusqu’à l’état raisin sec et vinifiés en vin, qui ressemble à de l’ambre liquide avec un arôme brillant de fruits secs, noix et miel. C’est le vin moelleux le plus prestigieux et le plus titré d’Italie.

Pour conclure

L’Italie est l’un des plus grands producteurs de vin au monde et possède une importante variété de raisins indigènes. Dans chaque région que vous visitez, vous trouverez un type de vin différent. Il est très difficile de choisir les meilleurs, car chacun a ses caractéristiques en fonction de la zone de production et du type de culture. Cet article a énuméré de façon subjective les incontournables. Il convient d’évoquer que l’ordre de la liste est purement fortuit. Cependant, il y en a quelques-uns dont les appellations sont déjà devenues des noms communs comme le chianti ou le prosecco. En Italie, les cépages de réputation internationale (Cabernet Sauvignon, Merlot, Chardonnay, Sauvignon, . . .) se distinguent par leur discrétion, mais leur notoriété s’est accrue au fil des ans.

La plupart des Italiens savent que le vrai luxe est de bien se faire plaisir. C’est valoriser de petites choses comme trouver du temps pour sa famille, ses amis et le choix d’un bon vin pour le dîner.