Un peu de Nuits sur la Lune

Une TAZ de Vin ?
septembre 18, 2017
Du vin pour les enfants
septembre 18, 2017

En 1971, le maire de Nuits-Saint-Georges reçoit les astronautes de la mission Apollo XV et leur confie des étiquettes d’une cuvée spéciale de Nuits. Peu de temps après, étiquettes en poche, les astronautes décollent à bord de leur fusée Titan, direction la Lune…

Ces étiquettes sont celles de la cuvée  »Terre-Lune 1969 » créée spécialement pour l’occasion, en hommage à Jules Verne (qui dans son roman Voyage autour de la Lune fait ouvrir à ses voyageurs  »une fine bouteille de Nuits » pour fêter leur arrivée sur la Lune) et à Félix Tisserand (astronome né en 1845 à Nuits et dont le Traité de la Mécanique Céleste a été utilisé par la Nasa). Les bouteilles de cette cuvée Terre-Lune seront quant à elles vendues aux enchères en 1971 dans le cadre de la vente des Hospices de Nuits.

 

Dans leur mission sur la Lune, les astronautes d’Apollo XV utiliseront pour la première fois la fameuse Jeep lunaire qui les aidera notamment à déposer les étiquettes sur les flancs d’un cratère de 2 km ; ils le baptiseront  »Cratère Saint-Georges ». Une place de la ville a également été renommée depuis Place du Cratère Saint-Georges.

 

Toutefois, Saint-Georges n’est pas la dénomination officielle reconnue par la Nasa pour ce cratère, même si c’est l’un des astronautes de la mission Apollo XV qui l’a rendue publique au cours d’un chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

 

De nos jours, dans le cadre de l’Année Mondiale de l’Astronomie, la ville de Nuits-Saint-Georges, en partenariat avec la Société Astronomique de Bourgogne, a décidé d’organiser une Fête de la Lune. Les 28 et 29 novembre 2009, en présence des spationautes Claudie et Jean-Pierre Haigneré, les nuitons et les visiteurs de passage seront ainsi conviés à diverses animations : conférences, séances de planétarium, exposition de photographies lunaires, observations de la Lune…

 

Par ailleurs, dans cette ville de viticulteurs par excellence, les traditions qui veulent que la Lune a une influence sur les cultures sont bien ancrées, jusqu’à un regain de la biodynamie ces dernières années. Une association  »Bio-Lunaire » a même été créée par certains viticulteurs de Nuits, censée étudier les influences de la Lune… Entre la Lune et Nuits, c’est une histoire qui dure.

 

 

© Vindicateur, 10/2009